Articles

Affichage des articles du janvier, 2023

571 - 4 Eden et la puce.

Image
 Ça fait quand même quelques siècles que je n’ai plus été aussi bien. Je sais que ça ne va pas durer... Vingt minutes plus tard, je crie : — Aaaieee !  Je dois descendre, vite. Je dévale les escaliers. J’entre dans le salon toujours nue et je fais une révérence. Jade dit à l’homme : — Vous voyez comme c’est pratique... mais je comprends qu’il faut changer. — Je vous enverrai quelqu’un demain. — C’est vraiment efficace ? — Ça fait 10 ans que c’est utilisé au Mexique et dans d’autres pays... ça s’est vraiment perfectionné. — D’accord. Ah, Éden, tu as un doggy bag dans la cuisine. — Merci Mademoiselle. Je vais manger les restes de leur repas chinois... Il y a du riz et même quelques morceaux de canard laqué. Quand j’ai fini, je range... Mon compagnon de lit vient dans la cuisine. Il m’embrasse sur la bouche et je deviens toute molle. Quand nos bouches se décollent, il me dit : — On se reverra. — Promis ? — Juré. J’ai « un » ami. Quand je retourne dans le living, les filles ne sont plus là

570 - 3 Influenceuses.

Image
 En fin d’après midi, je continue à faire la chambre de Manon et soudain, je sens à nouveau une décharge d’électricité dans la chatte. Je fais un bond et je cours au jardin. Jade me dit : — Passe-moi un kleenex. La boîte est sur la table, juste à côté d’elle... Je le lui donne en disant : — Voici Mademoiselle. Elle se mouche, puis elle me rend le kleenex. Je dis : — Merci Mademoiselle. — On va faire une course... Ne sors pas de la maison, sinon... Tu veux que je te détaille ce qui va arriver ? — Nooon Mademoiselle, je ne sortirai pas. Elles s’en vont... tandis que je continue de faire les chambres. *** Une heure plus tard, nouvelle décharge, je ne les ai pas entendues rentrer. J’arrive près d’elle rapidement... Oh ! Manon nous filme avec un tout nouvel I-phone. Jade parle : — Mes chéris, après quelques problèmes de famille, Manon et moi sommes de retour et nous avons une nouvelle servante. Regardez...  Manon tourne l’écran vers moi. Jade dit : — Elle s’appelle Éden et elle nettoie bien

569 - 2 - Eden et ses belles-filles

Image
 Je me rends compte que les filles ne s’essuient pas quand elles font pipi. Bien sûr, je n’ose rien leur faire remarquer. A ce sujet, Jade me dit : — Tu laveras nos culottes à la main. — Oui Mademoiselle. Si je dis non, qu’est-ce qui va se passer ? Je suis avec l’homme que j’aime et même si ses filles sont un peu directives, c’est à moi de... — Et alors tu rêves ? Tu dois travailler nettement plus vite. — Oui, Mademoiselle. — Je reviendrai dans une heure, il faut que tu aies terminé cette chambre. Elle s’en va. Je mets tous les vêtements dans un grand sac, puis je balaie la chambre et je nettoie la salle de bain.  À 7 h du soir, Stéphane entre dans la chambre et il me dit : — Viens manger, tu continueras demain. Il me prend dans ses bras et là, je me mets à pleurer. Il me dit : — Tu étais d’accord pour le ménage, alors qu’est ce qu’il y a ?? — J’ai peur des filles. — Ne te laisse pas faire, c’est tout. Allez, viens nous servir, ça leur fait tellement plaisir. Et puis souviens-toi, tu m

568 - 1 Eden se marie.

Image
 Banlieue de Lille, été 2035. Je connais une des causes de mes problèmes : mon père est une moule et je lui ressemble. Au figuré, bien sûr, je n’essaie pas de faire croire qu’on est un banc de mollusques en mer du Nord. Réfléchissez : une moule est incapable d’écrire. J’expliquerai plus loin pourquoi j’écris ce texte. Mon père est donc une moule et ma mère une vraie garce. Elle a certainement espéré avoir une fille qui lui ressemble, mais hélas, je ressemble à mon père. Quand elle dit « Saute ! » on demande tous les deux « à quelle hauteur ? »    On peut dire que mes parents se sont bien trouvés. Il lui obéit au doigt et à l’œil et il n’a strictement rien à dire. Moi aussi, bien sûr, j’obéis à ma mère, sinon elle a des arguments « cuisants » ! En réaction, j’ai toujours été attirée par les garçons sûrs d’eux, à la limite dominants, le contraire de mon père. Je ne suis pas très maligne et je n’ai pas imaginé que j’allais me retrouver dans la même situation que mon père. Ce n’est pas trè